Les communautés énergétiques locales en Suisse : nouvelles technologies et modèles économiques participatifs

La transition énergétique représente un défi majeur pour la Suisse, qui s’est engagée à réduire ses émissions de gaz à effet de serre de 50% d’ici 2030 et à atteindre la neutralité carbone d’ici 2050. Pour y parvenir, il est nécessaire non seulement d’augmenter la part des énergies renouvelables dans le mix énergétique, mais aussi d’impliquer les citoyens dans la production, le partage et la vente de leur propre énergie. C’est dans ce contexte que se développent les communautés énergétiques locales (CEL). Mais quelles sont concrètement les caractéristiques de ces communautés énergétiques ? Quels sont les avantages financiers pour ceux qui décident de franchir le pas ? Quels pourraient être les changements potentiels dans le paysage énergétique ?

Les nouvelles technologies au service des CEL

Avant de détailler ces nouvelles technologies, penchons-nous sur le fonctionnement des communautés énergétiques locales.

Communautés énergétiques locales : c’est quoi au juste ?

Les communautés énergétiques locales (CEL) regroupent des personnes physiques ou morales qui s’engagent dans un projet de production et/ou de consommation d’énergies renouvelables, telles que le solaire, l’éolien ou la biomasse. Elles contribuent ainsi à la transition énergétique en Suisse en utilisant des technologies innovantes pour réduire leur dépendance aux énergies fossiles et diminuer leurs émissions de CO2. Parmi ces technologies, on trouve les batteries, les réseaux intelligents ou les compteurs communicants, en mesure d’optimiser la gestion de l’énergie. Les modèles économiques participatifs, tels que l’autoconsommation collective, la vente directe ou le financement participatif, rendent ce projet viable et attrayant.

Les différents types de technologies utilisées par les CEL

Pour atteindre leurs objectifs, les CEL adoptent plusieurs genres de technologies : celles liées à la production (photovoltaïque, éolien, biomasse), au stockage (batteries, volants d’inertie) et à la gestion (smart grids, compteurs communicants, plateformes numériques).

Exemples de communautés utilisant ces technologies

Le projet Quartierstrom à Walenstadt est un exemple probant de communauté énergétique locale (CEL) qui tire parti de diverses technologies pour générer, stocker et gérer de l’énergie renouvelable. Composée de 37 ménages, cette CEL exploite des panneaux photovoltaïques, des batteries et des compteurs intelligents pour produire et consommer de l’énergie solaire. Lancé en 2019, le succès du projet a conduit à la création du Quartierstrom 2.0, composé de 100 ménages.

Les projets les plus porteurs en faveur de l’énergie sont soutenus par SuisseEnergie et des associations, comme la Cité de l’Énergie. Cette année par exemple, Baar et sa piscine Lättich ont bénéficié d’une aide de l’association dans le cadre d’un projet visant à remplacer ses pompes à chaleur par de nouvelles, moins gourmandes en énergie.

Les avantages financiers au sein des CEL

Les CEL offrent de nombreux avantages financiers. Elles sont soutenues par des programmes fédéraux tels que SuisseEnergie ou Stratégie 2050.

Quels sont les divers modèles économiques possibles pour les CEL ?

Plusieurs modèles économiques sont envisageables pour les CEL, selon la manière dont elles génèrent des revenus et partagent les coûts ainsi que les bénéfices de leurs activités :

  • Premièrement, le modèle d’autoconsommation collective consiste à produire de l’énergie renouvelable sur place et à la consommer localement, renforçant ainsi l’autonomie énergétique des participants et réduisant les factures énergétiques.
  • Ensuite, on trouve le modèle de la vente directe aux consommateurs finaux sans l’intervention d’un réseau public ou d’intermédiaires.
  • Enfin, le modèle du financement participatif implique des contributions financières de personnes ou d’organisations intéressées par le projet, en échange d’une rémunération ou d’avantages, permettant ainsi de mobiliser les citoyens et de partager les risques et opportunités.

Les avantages économiques des CEL

Faire partie d’une communauté énergétique locale offre de nombreux avantages économiques. Outre le fait d’acquérir une indépendance énergétique, leurs membres peuvent rentabiliser leur surplus d’énergie en le vendant directement à des consommateurs finaux ou au réseau, à un prix plus élevé que le tarif d’achat. Ce modèle de vente directe favorise également la fidélisation des clients et crée un lien social entre producteurs et consommateurs, tout en éliminant les pertes d’énergie, notamment avec le modèle d’autoconsommation collective.

SuisseEnergie et Stratégie 2050, des soutiens importants pour les CEL

SuisseEnergie et la Stratégie Énergétique 2050 sont deux programmes du Conseil fédéral qui soutiennent le développement des énergies renouvelables et l’efficacité énergétique en Suisse, notamment à travers les communautés énergétiques locales (CEL). Ces programmes promeuvent l’efficacité énergétique et les énergies renouvelables par le biais de conseils, formations, labels, subventions et appels à projets. Les initiatives de transition énergétique, telles que les CEL, sont ainsi favorisées.

Communautés énergétiques locales Suisse 2024

CEL en Suisse, pour quels changements ?

Les CEL peuvent être sources de changements significatifs dans le paysage énergétique suisse, mais devraient toutefois connaitre des limites.

Les changements potentiels dans le paysage énergétique

À travers les CEL, le paysage énergétique en Suisse évoluera rapidement, avec une plus grande autosuffisance énergétique et un renforcement de l’engagement communautaire envers des objectifs énergétiques. La décentralisation de la production énergétique entraînera une réduction des coûts énergétiques, renforçant ainsi la stabilité économique des communautés. Néanmoins, ces CEL doivent faire face à d’importants défis.

Les possibles limites des CEL

Le cadre juridique et réglementaire actuel n’est pas encore adapté aux spécificités des CEL, limitant ainsi leur potentiel de développement. Le financement et la rentabilité dépendent de l’accès au marché de l’énergie, des subventions et tarifs préférentiels, ainsi que de la réduction des coûts d’investissement et d’exploitation. Au niveau de la gouvernance et de la participation, un équilibre entre les intérêts individuels et collectifs des membres des CEL doit être trouvé. Ces défis, bien que surmontables, nécessitent des efforts conjoints des CEL, des pouvoirs publics, des fournisseurs d’énergie et des autres parties prenantes.

Y a-t-il des opportunités pour favoriser le développement et l’innovation des CEL en Suisse ?

Diverses initiatives peuvent favoriser le développement des communautés énergétiques en Suisse, telles qu’un cadre réglementaire favorable, un soutien financier accru, des plateformes collaboratives et l’encouragement des partenariats entre le secteur public et le secteur privé.

Articles similaires

Retour haut de page